Quand prendre du temps devient nécessaire…

Des mois et des mois que je n’ai plus écrit. Bien des fois j’ai voulu reprendre ma plume, mais rien ne sortait.

Comme si tout était embrumé dans ma tête avec une impossibilité, de mettre de l’ordre et voir les choses positivement comme à mon habitude.

Arriver pour moi à écrire un nouvel article me montre enfin que les choses sont digérées, j’ai avancé et que je me sens beaucoup mieux.

Tout ces mois d’été ont été compliqué émotionnellement.

En commençant par de nombreuses annonces de grossesses autour de moi qui m’ont rappelé que la vie avançait pour les autres, et que nous , nous étions toujours là avec Chéri à attendre.

On est heureux pour ceux qu’on aime, mais comme il est difficile de toujours nous réjouir pour les autres quand nous nous rendons compte que nous arrivons bientôt à notre troisième année Pmesque…Comme le temps a défilé !

C’est à ce moment là, que je m’en suis réellement rendue compte.

Ne pas avoir eu de projets de vacances, voyages cet été, comme nous en avons depuis des années pour nous évader, sortir de notre quotidien a vraiment été compliqué. Notre dernier échec du mois d’avril même si nous avons rebondi a été très douloureux, et je pense en avoir surtout souffert quelques mois après.

Pour rappel, ma direction à fait des changements de fonctionnement et nous a imposé des vacances cette année. J’ai donc dû être obligé de prendre mes vacances trois semaines avant Chéri. Chéri ayant lui même des vacances imposées durant les vacances scolaires ( nous sommes tous deux éducateurs).

Il a donc débuté ses cinq semaines de vacances quand les trois miennes se sont terminées.

En soi, c’est effectivement pas grave sauf qu’en ce moment on a besoin plus que jamais d’être ensemble et nous changer les idées.

Et ces changements, impliquent pour moi des chargements professionnels, car je ne me vois plus, ne plus prendre de congés avec mon mari… J’avais déjà depuis un temps une lassitude dans mon travail, et n’y trouvais plus d’épanouissement nécessaire mais le fonctionnement et l’équipe faisait la différence pour y rester encore un temps.

Alors il m’a fallu réfléchir à tout cela. J’ai vite fais le choix d’avancer et faire ce que j’attendais de faire depuis un moment. Je n’arrivais pas à me lancer, la PMA je pense prenant trop de place dans ma tête. Sauf, que là, je me retrouve comme face à un mur. Il me faut faire ma vae pour évoluer sur d’autres postes et changer de travail.

Ces dernières années m’ont montré à quel point, j’ai mis de côté à tord ou à raison ma vie professionnelle, j’ai plutôt fais comme j’ai pû…mais là je n’ai plus le choix que d’avancer. La PMA pour une fois s’adaptera. Pas envie un jour de me réveiller et d’avoir des regrets.

Ces mois écoulés dans ma vie professionnelle et personnelle, m’ont mis à mal c’est certain.

Néanmoins, ils m’ont fais réaliser pour la première fois comme la PMA , ou plutôt notre situation nous faisait voir la vie différemment des gens qui nous entourent, pour qui tout roule, tout fonctionne et pour qui leurs problèmes se résument à des choses très simples. Mais comment leurs en vouloir, chacun à son lot de soucis , à certains moments de la vie, et chacun avance comme il le peut, et quand la vie le lui permet.

C’est quand on est spectateur de tout cela, qu’on voit ce fossé avec notre vie, que l’on se rend compte comme cette PMA devient des fois lourde à porter.

Alors ce n’est peut être pas la PMA mais plutôt ce genre d’épreuve qui nous fait prendre conscience de tout cela et surtout voir la vie autrement. Mais j’aimerais surtout qu’elle nous sourit enfin avec Chéri. Cette situation commence a bien trop durer.

Néanmoins, j’ai complétement conscience que ces épreuves nous ont changé et fais évoluer avec Chéri depuis toutes ces années… C’est impressionnant!

Combien de couples n’auraient pas tenu, se seraient sentis fragilisé. Pour le coup, c’est une immense fierté pour moi de voir , comme nous réussissons à toujours nous relever et avancer ensemble.

Mais bon si cette fin d’année 2018 pouvait nous sourire enfin, ça serait topissime, je trouve qu’on a assez donné en PMA!!

Sinon, qui dit rentrée, dit rentrée Pmesque avec le « protocole-le-plus-long-de-la-terre » qui enfin je l’espère va être bouclée avec le transfert de Tac ( ou Tic, on saura jamais qui était qui!),et le Wintest et le scratching dans les semaines à venir que nous avait proposé Dr Gentillesse à notre dernier bilan.

Au mois d’Août, j’ai eu la chef de service de Montpellier qui s’occupe du Wintest au téléphone. Elle m’a réexpliqué des choses, m’a permis de retrouver un peu d’espoir (car il en faut quand même pour remonter en selle), elle a pris son temps ( 40 minutes d’appel) et m’a donné son avis sur nos soucis, qui m’a pour le coup beaucoup rassuré. Au dernier rendez vous ma gynéco nous avait proposé si on le désirait de prendre un deuxième avis, au final, sans le vouloir, nous l’avons eu.

Je dois contacter cette semaine ma gynéco pour nous organiser pour les examens et deux biopsies a venir, car pour le Wintest il en faut deux pour comparer et voir l’évolution de l’endomètre!

Qu’est ce que ça va me faire bizarre de retourner à la PMA…Cela fera un an le 13 octobre que cette fiv 3 aura débuté ! Le temps passe vite, c’est impressionnant.

Et qu’est ce qu’on aura pris notre temps pour ces transferts!

Mais je ne regrette pas, car il y a eu des périodes où je n’étais pas en état de penser transfert. J’avais besoin de penser à moi, notre couple, me reconstruire après cet énième échec, retrouver une confiance en moi que la PMA avec toutes ces montagnes russes, m’a fait perdre, c’est certains et surtout me reposer mentalement. J’étais épuisée. Pour le coup, ça semble avoir plutôt bien fonctionné. Car après tout ces mois passés, j’ai l’impression d’avoir retrouvé une Laurinette, qui s’était envolée depuis quelques années, la faute à toutes ces épreuves des fois trop lourdes a supporter, je pense. J’ai changé c’est certains, mais la base est à nouveau là. La force de se battre, croire en soi et l’ envie d’avancer sont de nouveau au rendez-vous.

Me voilà prête pour réattaquer tout cela, alors j’espère que le reste suivra!

Dame nature si tu m’entends…C’est a toi de jouer maintenant, on est plus que prêts, la situation a assez duré…

15 réflexions sur “Quand prendre du temps devient nécessaire…

      • maplusbelleaventure dit :

        Je sais que vous allez y arriver il faut y croire encore et encore ça vaut tellement le coup de se battre! Tout va bien pour nous rosine a 7 mois et demi et c’est un bonheur sans nom d’être sa maman. Je pense souvent à toi et je t’envoie tout ce que j’ai de bonnes ondes pour que tu sois le plus rapidement possible l’heureuse maman d’un petit être tout chouchou !

        J'aime

  1. tousles28jours dit :

    L’année dernière à la même époque jetais en fiv1, pleine d’espoirs… cette année je suis en fiv3 et bcp plus blasée. Donc je te rejoins sur 2 points: le temps passe super vite (à posteriori) et la pma nous change

    Je te souhaite le meilleur pour cette fin d’année, que tous les efforts faits, les sacrifices, payent enfin! Tu l’as bien mérité !

    Je t’embrasse fort et j’espère te voir bientôt (je te fais un message )

    Aimé par 2 personnes

    • Laurinette dit :

      Ohhh oui la PMA laisse des traces… Mais heureusement qu’avec le temps et de la force qu’on retrouve toujours on arrive a repartir,même si le temps se fait long!

      Je te souhaite le meilleur à toi aussi. Ça assez duré, que vous avanciez enfin!!

      Plein de bisous et à très vite de toute façon 😉😘😘

      J'aime

  2. Kalyz dit :

    C’est long oui, surtout quand on regarde en arrière… Je comprends bien ton envie de penser à ton boulot aussi, j’ai ressenti la même chose l’année dernière après la 4eme fiv, et ça fait du bien de faire bouger les choses dans d’autres plans que le désir d’enfant, ça donne du courage et de la motivation pour continuer le combat.
    Je croise fort pour que Tic (ou Tac) soit le Winner tant attendu 🍀🍀🍀 Bizzz 😘

    Aimé par 1 personne

    • Laurinette dit :

      J’ai beaucoup pensé à toi Kalyz quand ce changement de boulot a commencé a me titiller…. Et je crois plus que jamais que c’est vraiment le moment de le faire . J’ai besoin d’avancer…voir que je suis capable de réussir des choses je crois aussi! Et pour le coup Mr aussi se lance dans une formation pour changer carrément de métier ( toujours en relation avec celui qu’il fait a la base). Cette année 2019, va être riche en changements, et ça nous fera le plus grand bien!
      Merci ❤️ je l’espère..🤞
      J’espère que tout va bien pour toi, (vous) bisous !!

      Aimé par 1 personne

      • Kalyz dit :

        Oui je suis sûre aussi que ça vous fera du bien, même si vous, attendez toujours LE changement, c’est aussi essentiel d’avancer sur les autres aspects de la vie. Et quand votre Miracle arrivera, il/elle aura des parents plus épanouis 🍀
        Nous ça va, la fin de grossesse se précipite un peu, mais après tout ce parcours on est parés à tout ! Des bisous ❤️💜

        J'aime

  3. Léa dit :

    Votre récit me rappelle un peu le mien : 3 ans de PMA. UN protocole beaucoup moins lourd que le votre. De l’espoir et des échecs.
    Le mental, je pense, joue pour beaucoup dans la réussite. Si on ne se sent pas de le faire ; il ne faut pas y aller. C’est déjà assez lourd à supporter alors sans énergie, ce n’est pas la peine d’essayer.
    J’ai très mal vécu la PMA, très mal vécu les échecs, les grossesses autour de moi… J’ai eu des hauts et des très bas…
    J’ai commencé à voir la vie autrement, comme vous. Comme si on était sur un planète différente des « autres » ceux qui peuvent avoir des enfants et qui ne connaissent pas leur chance ! Mais la vie est ainsi faite.
    Le Yoga et la méditation m’ont beaucoup aidé à accepter les choses et les voir autrement.
    Peut-être si vous avez un peu de temps vous pouvez essayer ?
    Bon courage pour la suite ! Je vous souhaite tellement d’y arriver !

    Aimé par 1 personne

  4. calihope dit :

    Je suis très contente de lire de tes nouvelles Laurie. Même si on sent sous tes mots la grande lassitude de cette année ponctuée par les étapes de ce protocole interminable. Et c’est bien normal que tu aies ressenti de la fatigue, on le serait à moins! J’espère que cette énergie positive qui te caractérise si bien va vous porter pour ces nouvelles étapes et que la vie va enfin être plus douce. Je t’envoie du courage pour cette reprise, et je t’embrasse fort

    Aimé par 1 personne

  5. Julie dit :

    Bonjour,

    Le nom de votre blog m’a interpellé car c’est le nom que je veux donner à la boîte que je suis en train de créer !
    Après un parcours en PMA et au CECOS, je suis Accompagnatrice émotionnelle de couples en PMA.
    Bien à vous !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s